Logo clinique physiotherapie physiatrie ergotherapie laval
450 973-1810 (physio/ergo)
450 973-9280 (physiatrie)
20
JUIN
2017

Golfeur elbow ou épicondylite interne

Catégorie :
Écrit par :
Commentaires : 0

Les capsules de ce site Web s’adressent aux malades n’ayant aucune connaissance médicale et ont comme but premier celui de les informer sur l’essentiel des pathologies très souvent rencontrées en pratique médicale courante. Je vise la vulgarisation sans tomber dans « l’insignifiance ». Les « diagnostics populaires » précèdent le diagnostic médical usuel.

« Épicondylite interne » (Golfeur elbow), (épitrochléopathie), (épitrochléite)

Épicondylite-interne

Il y a plusieurs dénominations pour ces tendinopathies au coude. « L’épitrochléite » est elle aussi un Syndrome de surmenage musculotendineux lors d’effort cette fois en flexion‑pronation (à l’inverse des aiguilles d’une montre) du poignet et de l’avant-bras contre résistance. Il s’agit d’une pathologie bien rare par rapport à « l’épicondylite » externe. Elle est décrite classiquement chez le golfeur et chez les lanceurs de baseball. La douleur est reproduite par la flexion-pronation du poignet contre résistance (à l’inverse des aiguilles d’une montre) et on provoque la douleur que le malade reconnaît à la palpation de la pointe (sur le « piquant ») de l’épicondyle interne. L’investigation et le traitement sont essentiellement les mêmes que « l’épicondylite » externe à quelques détails près.

Pour  « l’Épicondylopathie » et « l’Épitrochléopathie », la référence principale est le chapitre 12 de « Pathologies médicales de l’appareil locomoteur », 2e édition, chapeauté par le docteur Martin Lamontagne, M.D., F.R.C.P.(C) et collaborateurs.

À propos de l'auteur

Laisser un commentaire

*